... mais parce que même à des milliers de kilomètres cet évènement me touche beaucoup, je publie le texte d'un email qui circule pour témoigner de ma solidarité envers une collègue. Parce que je suis loin, je n'ai des échos que par la presse écrite, et je n'arrive pas à me rendre compte de l'impact de cet évènement dans la rue, sur vos lieux de travail, ... mais j'ai l'impression que personne (je me trompe peut-être) dans le gouvernement n'a rendu hommage à cette employée. Personne, à part les syndicats, n'a l'air de soulever l'importance d'un débat profond. Je le répète, je me trompe peut-être, je n'ai pas épluché la presse, simplement jeté un coup d'oeil aux gros titres de quelques journaux en ligne.

Je vous signale, que contrairement à toutes les professions, nous, les enseignants, n'avons aucune médecine du travail, aucun suivi ou soutien médical ou psychologique, aucune formation AUTRE que dans le cadre de l'enseignement, donc aucune reconversion ou aide à la reconversion possible. Cela peut en faire réfléchir certains.

I don't usually do this but last week's drama shocked me too much to remain quiet. Last week in the south of France, a teacher has set fire to herself at school, in front of her pupils and colleagues. She died shorty after. I just wanted to point out the poor work conditions of teachers, the lack of medical and/or psychological help, the near impossibility to switch to another career in case this one becomes unbearable.  I hope this drama will help the government to realize something must be done.

Notre collègue du lycée Jean Moulin de Béziers, Madame Lise Bonnafous, a pris la décision terrible de mettre fin à ses jours jeudi 13 octobre à 10h. Elle s'est immolée dans la cour du lycée, sous les yeux des élèves et de ses collègues de travail. Ses graves brûlures ont entraîné sa mort ce vendredi 14 octobre.

Les collègues biterrois de Lise Bonnafous, dans les cités scolaires Henri IV et Jean Moulin, ont exprimé toute la peine et la colère que ce drame a suscité en eux. "Solidarité avec Lise", "Plus jamais ça" : ces phrases ont émaillé leurs témoignages. Ils organiseront lundi à Béziers une marche blanche en mémoire de Lise Bonnafous, et rendront hommage à la défunte durant les prochains jours.

Mais cet événement terrible doit avoir un écho au niveau national. Le suicide d'un enseignant sur son lieu de travail, et dans des conditions aussi violentes, doit être l'occasion d'une profonde prise de conscience de la part de toute la société.

Suite aux discussions entre collègues qui ont eu lieu sur le forum neoprofs.org, nous invitons l'ensemble des professeurs, ainsi que toutes les personnes émues par ce décès, à porter un brassard blanc lundi 17 octobre 2011 à partir de 14h, heure de la marche qui aura lieu à Béziers en hommage à Lise Bonnafous. Nous vous invitons également à porter ce même brassard jeudi 20 octobre au matin, une semaine après l'immolation de l'enseignante qui a eu lieu jeudi 13 octobre à 10h.

D'autres actions collectives peuvent être envisagées : certains collègues envisagent par exemple d'observer une minute de silence lundi 17 octobre à 14h, ou jeudi 20 octobre à 10h. D'autre part, les syndicats de l'Education nationale relaieront, le cas échéant, les appels au débrayage lancés par les collègues biterrois.

Toutes nos pensées vont aux collègues, aux personnels techniques, à l'administration, aux cadres et aux élèves de la Cité Jean moulin de Béziers, qui ont perdu une collègue dans des conditions terribles. Ils ont malgré tout trouvé la force nécessaire pour appeler l'ensemble de la société et des enseignants à rendre hommage à Lise Bonnafous. Nul doute qu'ils auront besoin d'un soutien amical, fût-il symbolique, de la part de toutes celles et ceux qui se sentiront touchés par le décès brutal et violent de Lise Bonnafous sur son lieu de travail.

Outre les discussions qui ont eu lieu sur neoprofs.org, plusieurs témoignages d'hommage sont déjà lisibles sur internet :
- Sur Facebook, un groupe d'hommage a été créé par un élève de Lise Bonnafous : http://www.facebook.com/#!/groups/291836954161765/
- Sur Facebook également, une page d'hommage a été réalisée par un enseignant : http://www.facebook.com/#!/pages/En-hommage-%C3%A0-Lise-Bonnafous-du-lyc%C3%A9e-Jean-Moulin-de-B%C3%A9ziers/301406463219576
- Un blog consacré aux réactions suite à ce suicide a été lancé : http://hommagealisebonnafous.unblog.fr/