Les buildings ne sont pas le seul aspect de New York qui m'a fasciné : les quartiers et leurs "petites" maisons, les porches alignés, les escaliers de fer typiques, les rues bordées d'arbres, j'ai tout adoré !
The sky-scrappers are not the only thing that has fascinated me in New York : the districts with their "small" buildings, the alignment of front porches and steps, the typical steel fire escapes, the tree-lined streets, I loved everything!

2016-10-30aN°170 Colombus avenue (Upper West Side)

j'étais devant un magasin de fleur pour faire ce croquis là. Le vendeur me tournait autour, les sourcils froncés; j'ai pensé que cela le gênait que je sois campée devant sa boutique. Mais non, au bout d'un moment il m'a proposé un tabouret pour m'asseoir... ou alors il était ironique? J'ai un doute maintenant.
I was standing in front of a flower shop to sketch this street corner. The flower guy was walking around, frowning, standing behind me, and I thought I was bothering him. But no, after a while, he offered me a stool to sit on... or maybe he was being ironic? Now I'm not so sure.

 

 

2016-11-01-bN°171 Washington Square North (Greenwich Village)

Une rue en plein travaux, pleine de bruit, d'engins de travaux publics, de barrières et d'ouvriers, et pourtant cet alignement de maisons colorées m'a sauté au coeur. Un des ouvriers est tout de suite voir ce que je faisais, très intéressé; il m'a posé plein de questions sur comment on peut faire pour arriver à faire des croquis comme ça. C'est la première fois qu'on me posait ce type de questions; d'habitude c'est plutôt "cela fait longtemps que vous dessinez?" etc. Là, j'avais comme l'impression qu'il se disait "moi aussi j'aimerais faire ça, est ce possible? Comment faire?" Beaucoup d'autres ouvriers sont venus, mais lui est resté jusqu'au bout. Je n'ai fait que le croquis sur place, pas les couleurs (par manque de temps et j'avais oublié d'emmener ma boîte d'aquarelle), alors il ne l'a pas vu comme ça. Maintenant je regrette de ne pas avoir eu la présence d'esprit de lui donner une carte de visite pour qu'il puisse venir le voir fini sur le blog.
This street was undergoing major work; it was noisy, full trucks, machinery, fences and workers. Still, this alignment of colourful houses struck me at heart. One of the workers came straight away to see what I was doing; he asked me loads of questions on how you can draw like this. It was the first time I was asked this type of questions, usually it's more "how long have you been sketching?" kind of questions. This time, I clearly got the impression that he meant "I would like to do the same, can I? What type of class should I follow?". Lots of workers came (to have a look) and went, but he stayed right till I was done. I only sketched it in ink that day (I didn't have much time and I had forgotten my watercolour box anyway), so he didn't see it with all the colours. Now I wish I had given him my card so that he could see it on the blog.